Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

La Petite Renarde rusée, opéra de Leoš Janácek | Direction musicale de Laurent Cuniot - Mise en scène de Louise Moaty 2017 à Argenteuil - Valdoise / Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceVal-d-Oise  J'annonce 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 20/08/17 | Vues : 51


La Petite Renarde rusée, opéra de Leoš Janácek | Direction musicale de Laurent Cuniot - Mise en scène de Louise Moaty 2017 à Argenteuil / Valdoise

Cet évènement est passé.  Ne manquez pas le prochain !
Foxoo vous informe dès l'annonce des prochains évènements sur le même thème ou se tenant au même endroit. Inscrivez-vous, c'est gratuit et révocable à tout moment.

> Inscrire une alerte

Evènement passé.

Le dimanche 26 février 2017 à Argenteuil.

## Avez-vous déjà vu une renarde féministe ?

Dans cet opéra « animé » qui se fabrique sous nos yeux, la musique de Leoš Janácek fait rimer désir et liberté.

Du côté des classiques de la musique avec animaux obligés, on connaissait surtout Pierre et le loup de Prokofiev et le Carnaval des animaux de Saint-Saëns. Il faudra désormais compter avec la poésie de La Petite Renarde rusée de Leoš Janácek, dans la mise en scène de Louise Moaty, créée la saison dernière. Nature et liberté sont les conducteurs de cette fable du désir, achevée en 1923 par un vieux compositeur de nouveau profondément amoureux, entre autres des printemps de la vie. Inspiré d’un feuilleton illustré, l’opéra se transforme en spectacle « optique » qui nous entraîne, à coups de lanterne magique, vers l’imaginaire de Méliès et les paysages de Schiele. Les cadreurs partagent la scène avec les chanteurs qu’on retrouve incrustés sur l’écran derrière le plateau à batifoler avec des marionnettes, dans un esprit d’enfance qui tiendrait moins de Disney que d’Alice au pays des merveilles. Un hymne à la nature où rien ne meurt jamais vraiment, un hymne à la liberté folle de la jeunesse, aux risques qu’on prend et à l’amour qui va avec. Saisi dans le cycle de la vie, on finit par se dire que le compositeur n’aurait jamais pu rêver plus séduisante renarde, impertinente et insaisissable. Qui sait s’il n’en serait pas tombé amoureux ?
Enregistrement : http://www.forumsirius.fr/orion/_spectacle.phtml?inst=21105&lg=FR&kld=1&tCache=1481296618550&idv=70801e&spec=3430

Le Figuier Blanc

16-18 rue Grégoire Colla 95107 Argenteuil Cedex
Débute à 16H30




Compléter / corriger
Poster vidéo / photo
Promotions